Epson Moverio : la nouvelle vague de lunettes connectées

On parle moins des lunettes connectées, c’est vrai, mais c’est une brèche que l’on va combler…

Vous pensiez que seul Google fait des lunettes, baptisée Google Glass ? Vous avez tort : Google est non seulement loin d’être le seul à en fabriquer, mais il est aussi loin d’être le meilleur.

Souvenez vous que dans le monde, il y a cette petite île de résistants, férus et adorateurs d’électronique en tout genre. Ils s’appellent « Japonais ». Ils possèdent certaines des plus grandes compagnies d’électronique mondiale, parmi lesquelles EPSON, qui nous présente sa nouvelle gamme de lunettes connectées, les Moverio BT-200.

Moverio 1

Moverio 1

Moverio 2

Moverio

 

Comme vous le voyez, ces lunettes ont un pad de contrôle, pour les piloter à distance.

Légère et fines, ces lunettes ont une caméra frontale pour les applications de réalité augmentée, un écran plus large et plus grand qui permet même une vision sur les cotés afin de se sentir immergé, des nouveaux capteurs de mouvement pour augmenter l’interaction avec le porteur.

Cerise sur le gâteau, ces lunettes ont un emplacement spécial pour insérer des verres de prescription médicale. Et oui, simple et bête, mais à quoi servent des lunettes si elles ne sont pas adaptées à votre vue ? Vous préférez mettre des verres solaires ? Aucun problème !

Voici quelques détails supplémentaires :

moverio glasses

moverio glasses

moverio control

moverio control

 

Pesant 88 grammes, les Moverio permettent de voir l’environnement dans lequel on se trouve, au centre duquel vient se positionner l’image vidéo. En concentrant son regard au milieu, l’utilisateur a la sensation d’avoir devant les yeux un très grand écran de 320 pouces de diagonale. Si au contraire il élargi son angle de vision, il verra surtout les alentours réels.
Outre des films et contenus vidéos divers, elles permettent de voir tout ce qui est a priori visible sur un écran de smartphone, à commencer par les sites internet, des écrans de jeu ou encore des indications de radionavigation.

Les possibilités offertes dépendent donc grandement des applications. Plusieurs programmes dédiés sont d’ores et déjà annoncés pour donner une réelle valeur ajoutée à ces lunettes, par exemple un programme d’astronomie qui enseigne le nom des étoiles et constellations sur fond de ciel réel.

Les lunettes seront en vente dès aujourd’hui au Japon, en attendant la commercialisation mondiale, entre 430 et 575 euros.

Si vous n’êtes pas convaincu, je vous laisse apprécier une vidéo de présentation du produit :

Etes-vous tentés par ce type de produit ? Quelles limites et frontières de la vie privée ces appareils vont-ils franchir selon vous ? Faut-il une règlementation dédiée ? Réagissez en commentaires.

About Author

Jean-Christophe PINEAU

Contributeur Ma devise = Jamais sans mon BlackBerry et ma Pebble! Ingénieur naviguant dans le monde de l’IT. Passionné par le Japon, la science-fiction, les mangas, Stephen King et j’en passe car je ne peux pas tout citer. Et bien sûr pour conséquence un peu trop nerd à mes heures. Suivez moi sur @JCangoku et ma channel : C0001DED3.

Related Articles

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*