La keynote de Google et les objets connectés

Mercredi 25 juin, Google tenait sa conférence annuelle pour les développeurs le Google I/O. Ce fut l’occasion pour le géant américain de faire plusieurs annonces. Certaines concernent le monde des objets connectés.

Google sur tous les fronts

Google n’a pas l’intention de passer à côté de la révolution des objets connectés et l’a prouvé hier soir.

Lors de cette keynote (conférence programmatique annuelle), Google est intervenu sur de nombreux domaines parmi lesquels :

  • l’annonce de son nouveau système d’exploitation Android L, à venir. Avec quelques captures d’écran. Son discours était essentiellement en direction des développeurs mais tout le monde a bien évidemment scruté les captures d’écran faisant déjà des plans sur la comète Google. Sur l’image qui suit vous avez une vue de Gmail sous Android 4.4 et une vue de Gmail avec le nouveau design d’Android L

vlcsnap-2014-06-26-17h00m02s172

  • un nouveau design nommé Material Design qui revisite de fond en comble le design de l’OS Android. Résolument tourné vers une tendance « flat design », très à la mode depuis quelques temps.
  • un Projet Volta pour s’attaquer sérieusement à l’amélioration de l’autonomie de nos smartphones.
  • la sécurité : Google va s’inspirer du knox de Samsung pour renforcer la sécurité de son OS.
  • les montres connectées : avec la sortie concomitante de la LG G Watch et de la Samsung Gear Live. Premières montres connectées sous Android Wear offertes en cadeau au participants de cette conférence.
  • la maison connectée avec une Android TV.
  • la voiture connectée avec un système d’exploitation dédié  à  la voiture : Android Auto

Les montres connectées

Android Wear

C’était l’occasion pour Google d’annoncer son système d’exploitation dédié aux smartwatch (montre connectée). Les montres connectées actuelles comme la Smartwatch de Sony ou la Galaxy Gear de Samsung utilisent déjà une version allégée d’Android.

Avec Android Wear, Google leur offre un système d’exploitation complètement pensé pour les montres connectées.

vlcsnap-2014-06-26-17h02m29s111

LG G Watch

Première montre au monde à sortir sous Android Wear, elle sera offerte à tous les participants de cette keynote.

Disponible pour 199€ sur le Play Store de Google. Le prix est bien plus élevé que pour la Sony Smartwatch de Sony (environ 120€), la Pebble ou la Pebble Steel (entre 120 et 160 suivant le modèle).

Nous lui avions déjà consacré un article concernant ses spécifications.

Samsung Gear Live

La Samsung Gear Live est aussi disponible sur le Play Store au même prix que la LG G Watch. Seul le design pourrait les départager.

Moto 360

On peut la voir, fièrement arborée au poignet du Vice-Président de Google Sundar Pichay. Disponible à la fin de l’année, elle fait partie des montres tournant sous Android Wear. Motorola, filiale de Google, se devait de concevoir un produit design sous Android Wear. L’écran rond lui donne tout son charme et lui permet de se démarquer de la concurrence.

Il est sûr que le design de ses montres connectées, plus que pour les smartwatch, comptera pour une grande part dans la décision d’achat. Motorola en est conscient et a misé beaucoup sur son design.

La voiture connectée

Constat :

  • 25% des accidents aux USA sont liés à l’utilisation d’appareils mobiles en voiture.
  • nous passons beaucoup de temps dans notre voiture (1 heure par jour en moyenne pour un américain)
  • notre voiture est connectée au monde matériel mais pas à notre vie digitale

Google annonce vouloir connecter notre voiture à notre vie digitale pour une meilleure expérience mais aussi pour plus de sécurité.

vlcsnap-2014-06-26-17h36m34s74

Android Auto

Dans la lignée du Car Play d’Apple et du système QNX de BlackBerry, l’Android Auto concerne tous les dispositifs de l’infotainment disponible dans l’habitacle de la voiture :

  • navigation,
  • musique,
  • communication.

Il s’agira d’unifier de rendre accessible toutes les solutions Google existantes dans l’habitacle de votre voiture dans le respect d’une conduite prudente.

A l’instar du Car Play d’Apple, Android Auto est une surcouche logicielle multimédia et d’intégration du smartphone dans la voiture. QNX sera le système d’exploitation qui fera tourner Android Auto. QNX peut tourner sans cette surcouche logicielle. Par contre, le Car Play d’Apple et l’Android Auto de Google ne tourneront pas sans QNX.

La star de cette présentation d’Android Auto est bien évidemment Google Maps. Si sur le plan de la cartographie l’application de Google est très bien placée, il en est autrement de son option navigation. La concurrence est rude. Les GPS payants et « historiques », comme TomTom, Navigon, Garmin, ont déjà faits leurs preuves. Alors que des solutions alternatives et gratuites se défendent plutôt bien comme Waze ou NavFree.

L’Open Automotive Alliance

Pour mener à bien son projet, Google a conclu un partenariat avec de nombreuses marque automobiles dont : Alfa Roméo, Audi, Bentley, Chevrolet, Chrysler, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Jeep, Kia, Nissan, Opel, Renault, Seat, Suzuki, Subaru, Volkswagen, etc.

vlcsnap-2014-06-26-18h03m00s210

Des équipementiers se sont aussi associés au projet : Clarion, Cloudear, LG, Panasonic, Parrot, etc.

La maison connectée

Pour Google,  les smart TV actuelles ne sont pas assez connectées. Elles souffrent d’une trop grande diversité d’OS et de modèles pour offrir une expérience utilisateur agréable et être réellement connectées. Google s’est engagé dans cette voix avec beaucoup de réussite grâce à la clé Chromecast. Une clé permettant de connectée facilement sa tablette ou son smartphone à n’importe quelle TV équipée d’une prise HDMI. Un tutoriel est mis à votre disposition dans un article.

Android TV

Elle se présentera comme une nouvelle plate-forme.

Elle sera contrôlable de multiples façons, via son smartphone, sa tablette, une manette de jeu ou une télécommande, par la voix, etc.

L’interface de l’Android TV vous donnera accès au Play Film, Play Games et aussi au Play Store. Des recommandations de contenu vous seront proposées. C’est ce que propose déjà Canal + avec son guide Eureka.

En outre les périphériques Android TV intègrent le Google Cast, sur le même principe de la clé Chromecast.

Les partenaires

L’Android TV sera disponible sur les prochaines TV Sony et Sharp haut de gamme.

En France, SFR et Bouygues ont signé un accord avec Google et intégreront l’Android TV dans leur offre quadruple play.

Conclusions

Concernant le secteur qui nous intéresse c’est à dire les objets connectés, on ne peut pas dire que Google innove. Le géant américain s’inscrit plutôt comme un suiveur car tous les services dont il a été question ici existent déjà et fonctionnement plutôt déjà bien chez la concurrence.

Samsung et Sony n’ont pas attendu Android Wear pour faire des smartwatch sous Android. Sans parler de la montre Pebble qui continue de remporter un franc succès avec sa ligne Steel.

L’Apple TV fonctionne à merveille dans un univers tout Apple. Et nous n’avons pas évoqué l’échec du prédécesseur de l’Android TV : la Google TV. Espérons que cette nouvelle mouture de TV connectée remportera plus de succès.

Quant à la voiture connectée, les habitués de ce site connaissent déjà les acteurs de ce marché : QNX de BlackBerry, CarPlay d’Apple, sans parler du français Parrot.

L’atout de Google n’est donc pas dans l’innovation, mais plutôt dans sa puissance de feu.

L’hégémonie de Google se traduit dans des domaines clés, notons la toute puissance de :

  • son moteur de recherches ;
  • son système d’exploitation mobile Android ;
  • son navigateur internet Chrome ;
  • son service de messagerie Gmail ;
  • l’intégration et l’imbrication de tous ses services dans un compte Google unifié.

Google se positionne sur les objets connectés à un moment crucial où la concurrence d’Apple va arriver très vite avec l’Iwatch à la rentrée, le HomeKit et le Car Play. Et nous savons qu’Apple est un concurrent sérieux.

About Author

Cécile PINEAU

Fondatrice du site LesConnectés.net Consultante en communication et fondatrice d'Un Oeil sur la Pub. Passionnée pour tous les moyens de communication et notamment par les NTIC. Aime la SF, l'art contemporain, bidouiller son smartphone, lire, écrire....

Comments

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*