Le défi de la sécurisation des objets connectés – entretien avec Gauthier VATHAIRE

Gauthier VATHAIRE est  chef de produit des solutions grands comptes chez BitDefender(1) et a répondu à nos questions concernant la sécurisation des objets connectés.

LesConnectés.net : Pourquoi sécuriser nos objets connectés ?

Gauthier VATHAIRE : Les objets connectés deviennent des failles faciles à atteindre pour les hackers. Les utilisateurs délaissent l’aspect sécurité de ces objets. Or ils sont aussi une porte d’entrée sur le réseau domestique d’une maison connectée. Un accès au réseau domestique signifie un accès complet au réseau et aux appareils et peut induire le détournement des données bancaires enregistrées, la prise de contrôle des appareils connectés (smartphone, ordinateur, TV, console de jeux, ampoule connectée).

LesConnectés.net : Tout le monde n’a pas encore une maison intelligente, connectée et dotée d’une multitude d’objets high-tech.

Gauthier VATHAIRE : La Smart Home c’est la maison interconnectée où l’échange de données est centré utilisateur. Il ne s’agit pas d’une vision futuriste mais bien d’une réalité. Pour parler de Smart Home, il suffit d’une box, d’une TV connectée, d’un smartphone.

LesConnectés.net : Malgré tout, les menaces paraissent peu concrètes pour les consommateurs. Avez-vous des exemples récents de menace de sécurité via de objets connectés ?

Gauthier VATHAIRE :  Fin 2016, une attaque d’une grande ampleur a été menée via un botnet MIRAI. Un malware connu qui peut peut nuire de plusieurs manières : distribuer un virus, du spam ou effectuer des attaques par déni de service (DDoS). L’attaque de fin 2016 a frappé l’hébergeur français OVH et la société Dyn. Il est capable de prendre le contrôle de caméra connectée pilotable à distance.

La poupée connectée Cayla a été interdite en Allemagne car elle menaçait la vie privée des enfants. Contrôlable à distance par un smartphone, la poupée pouvait enregistrer l’enfant et transmettre des informations à l’insu des enfants et des parents. Il faut rappeler qu’en Allemagne, les jouets capables d’émettre ou d’enregistrer des sons et des images en cachette sont interdits.

Dernièrement la Nintendo Switch a déjà été piratée par le biais de son navigateur internet basé sur une vieille version.

LesConnectés.net : En quoi la sécurisation des objets connectés est-elle spécifique ?

Gauthier VATHAIRE :  On ne peut pas sécuriser l’IOT de la manière classique. Pour l’IOT pas de sécurisation en local, trop d’OS spécifiques et pas de normes . Les mises à jour ne sont pas toujours possibles, prévues ou faciles.

La plupart des objets connectés se connectent essentiellement à Internet via la box de l’utilisateur. Pour sécuriser l’IOT, il faut sécuriser la connexion de l’utilisateur.

LesConnectés.net : Comment peut-on se protéger facilement aujourd’hui ?

Gauthier VATHAIRE :  Quelques règles de bases à rappeler :

  • s’informer sur l’appareil
  • vérifier la politique de confidentialité
  • changer le mot de passe par défaut
  • utiliser un mot de passe sécurisé (minuscules et majuscules, chiffres, caractères spéciaux)
  • mettre à jour les logiciels

LesConnectés.net : Quelles sont les nouveaux outils qui permettent une sécurité accrue ?

Gauthier VATHAIRE : Une connexion du type VPN est de plus en plus utilisée pour sécuriser les réseaux domestiques. Le VPN, longtemps utilisé par les entreprises, tend à se démocratiser pour les consommateurs. grâce à son intégration dans une solution anti-virus, plus complète, la connexion via un VPN a plusieurs avantages. Elle permet de sécuriser les échanges de données et de protéger son anonymat.

BitDefender propose ce type de solution avec sa Bitdefender Box. Il s’agit d’une suite d’outils qui permet une protection complète en toute circonstance. Nous utilisons une connexion VPN qui va créer une private line sur les wifi public ou sur une connexion 3G/4G, par exemple. Avec la private line nous tentons de pousser encore plus loin la sécurisation de la connexion via un VPN.

 

L’IOT en chiffres

340 millions d’objets connectés vendus en 2015 selon GfK

2020 : 24 milliards d’IOT selon Gartner


(1) BitDefender est un éditeur de solution de sécurité – de la solution anti-virus simple à des solutions plus complètes.  

Categories: Les News

About Author

Cécile PINEAU

Fondatrice du site LesConnectés.net Consultante en communication et fondatrice d'Un Oeil sur la Pub. Passionnée pour tous les moyens de communication et notamment par les NTIC. Aime la SF, l'art contemporain, bidouiller son smartphone, lire, écrire....