Elderis, l’économie numérique et la prise en charge des seniors*

Cet article fait partie de notre dossier sur la French Tech Rennes.

Elderis propose des solutions où les objets connectés répondent au problème de la dépendance des seniors.

Une prise en compte intelligente de l’expérience utilisateur

L’expérience utilisateur est une expression très tendance dans les agences web. Elle concerne tous les services de l’économie du numérique et elle est souvent le pilier incontournable des nouvelles applications tendances qui souhaitent révolution toutes les parties de votre vie, du toilettage du chien à la coupe de cheveux en passant par les e-commerce.

Plus sérieusement, la bonne prise en compte de l’expérience utilisateur est le meilleur moyen pour une marque ou une entreprise de répondre véritablement aux besoins et aspirations de leur cible. Réfléchir à l’expérience utilisateur ou UX (User Experience), c’est aussi un moment privilégié où l’on doit se mettre dans la peau du consommateur.

ELDERIS-lien-social

C’est par le biais d’une réflexion poussée sur l’expérience utilisateur qu’Elderis apporte une solution aux problématiques liées à la prise en charge des séniors.

Elderis s’appuie sur une connaissance fine et intelligente de l’expérience utilisateur pour proposer aux personnes âgés, souvent seules et dépendantes, des outils et services en phase avec un réel besoin.

L’acceptabilité

L’acceptabilité est l’une des questions primordiales sur lesquelles il faut se pencher dès lors que l’on travaille dans le secteur de la silver economie. Pour faire entrer un produit high-tech dans l’univers quotidien d’un usager de plus de 75 ans, il faut que la personne accepte de faire entrer ce nouvel élément. Et ceci est souvent un frein à l’utilisation de certains objets high-tech chez les personnes âgées. Elles n’acceptent pas un élément étranger nouveau qu’elles perçoivent comme stigmatisant.

C’est l’exemple des bips pompier que l’on garde accrocher au cou toute la journée et que l’on est supposé utiliser en cas de chute, par exemple. Ces bips sont très mal utilisés par les personnes concernées. Souvent laisser sur la table de nuit ou ranger dans un tiroir, ce pendentif peu élégant est stigmatisant et mal accepté. C’est un objet nouveau et donc étranger, symbole de dépendance et peu esthétique. ce sont autant de frein qui empêchent l’acceptabilité de l’objet et donc son usage par la cible concernée.

L’une des principales préoccupations d’Elderis est de trouver des objets déjà acceptés par l’usager et faisant déjà partie de son environnement quotidien. L’un des produits phare d’Elderis est une petite box se connectant à la TV. Elderis rend les TV des usagers connectées. Nul besoin d’en acheter une nouvelle.

L’utilisabilité

Ce barbarisme peu élégant rend bien compte d’une problématique essentielle : la simplicité d’utilisation. La télécommande répond parfaitement à diverses contraintes liés à l’utilisabilité. L’usager n’a besoin d’aucune formation il sait déjà se servir de cet outil.

L’accessibilité

Les paramètres d’accessibilité sont nombreux, grâce aux options matériel déjà fournies par le téléviseur : un écran et des hauts parleurs. Le reste n’est qu’une question d’interface et d’accessibilité aux paramétrages. C’est dans la conception du software qu’Elderis intègre de nombreux paramètres pensés autour de l’accessibilité : sous-titre, vocalisation d’infos, etc..)

Le produit vedette : la TV connectée

Comme l’annonce le CEO d’Elderis – Jean-JAcques Hennin –  » la solution de TV connectée d’Elderis n’a rien de révolutionnaire, mais sa réflexion sur le besoin des personnes dépendantes apporte une solution innovate ».

La TV Connectée d’Elderis est en fait un boitier à connecter à la box internet et à la TV. Une télécommande simplifiée fonctionnant par radiofréquence est fournie pour piloter les services connectés. Le détail de la radiofréquence est important car il montre le souci du détail avec lequel a été pensé cette solution. En effet, une communication par radiofréquence entre la télécommande et l’appareil n’oblige pas l’usager à se trouver dans la ligne de mire d’un récepteur infrarouge comme c’est habituellement le cas.

Une fois son téléviseur allumé, l’utilisateur accède sur son écran TV à une interface lui permettant d’accéder à un portail de services et aux chaines TV.

Des usages tournée vers l’échange et la communication

Connecter la personne seule à la ville, à sa famille, aux commerçants, au personnel soignant est le but de ce service.

Une personne seule dans une résidence adaptée peut de sa pièce accéder par exemple aux programmes d’animation, aux horaires de divers services (soin, passage du médecin, menu du restaurant, annonces spécifiques, etc). Suivant la mobilité et l’environnement de l’utilisateur, les informations liées à la ville, aux commerçants des quartiers sont accessibles..

elderis-dialogue

L’utilisateur peut dicter un message pour sa famille qui sera transmis automatiquement par mail à la personne désirée, recevoir des appels vidéos, voir les photos envoyées par famille.

Les possibilités offertes par ce dispositif et le software développé par Elderis sont très nombreuses, paramétrables et personnalisables.

Ce qu’Elderis nous montre par sa solution c’est comment l’économie numérique, les objets connectés et la puissance du web peuvent répondre aux enjeux contemporains à condition de mener une réflexion de base sur les besoins, les usages et la sociologie de l’utilisateur cible.

Le secteur des objets connectés nous prouvent chaque jour que tout devient possible techniquement et technologiquement. L’exemple de start-up rennaise nous montre que la réflexion et la connaissance fine des besoins et pratiques est l’élément fondateur qui détermine si un produit ou service est une innovation ou non.

*Lorsque la cible des utilisateurs dépassent l’âge canonique de 75 ans, on emploie le terme politiquement correct de silver economie. 

Categories: Economie

About Author

Cécile PINEAU

Fondatrice du site LesConnectés.net Consultante en communication et fondatrice d'Un Oeil sur la Pub. Passionnée pour tous les moyens de communication et notamment par les NTIC. Aime la SF, l'art contemporain, bidouiller son smartphone, lire, écrire....

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*