Robot – aspirateur Roomba, la haute technologie et la robotique au service de votre intérieur

Dans notre catégorie robotique, nous avons décidé de vous offrir un test du dernier robot d’Irobot  : le Roomba 880. Quand on parle de robotique domestique, on s’imagine très bien la première utilisation que l’on ferait d’un robot : faire le ménage à notre place. Rappelez-vous le robot d’Aldebaran : « Pepper » dont nous vous avons déjà largement parlé ici. Mais son concepteur a déjà prévenu qu’il ne fera pas le ménage et ne passera pas l’aspirateur.

Déception ? Certainement pas ! Des robots existent déjà sur le marché pour remplir cette mission. Et ils le font déjà très bien !

Roomba, leader du marché depuis plusieurs années sort son dernier modèle, toujours plus performant.

Mais quand est-il en conditions réelles d’utilisation ?

Déballage

Le packaging est soigné. Dès le déballage du produit, il s’avère que nous avons affaire à un produit haut de gamme.

Le robot en lui-même est soigneusement protégé. Une copieuse documentation accompagne le robot : un guide de démarrage rapide ainsi qu’un petit livret expliquant dans le détail tout le fonctionnement du robot-aspirateur. Deux murs virtuels sont fournis avec leurs piles, un filtre de remplacement, la station de chargement et une télécommande.

Mise en service et Fonctionnalités

Premières impressions

La mise en service est d’une simplicité à toute épreuve. Dès le déballage, nous n’avons pu résister à le mettre en marche immédiatement. Un seul bouton « clean » sur lequel il suffit d’appuyer et le robot commence son travail.

Le faible bruit est l’une des bonnes surprises de ce modèle.

À première vue, il parcourt la pièce d’une manière un peu aléatoire, il longe les murs pour bien aspirer tout le long, fait le tour des pieds de table, et monte sur les tapis.

Il est capable d’aspirer tous les types  de sols. Même si sur la notice, il est spécifié que des sols très foncés peuvent brouiller ses capteurs d’obstacle (capteurs de vide). Dans ce cas précis, il peut être moins performant.

Qualité de l’aspiration

Puissance et principe d’aspiration

La plus importante des qualités d’un aspirateur est bien celle-ci. Et le défi est relevé. Oui, le Roomba aspire bien. Il est doté d’un nouveau système « AeroForce » qui combine 2 extracteurs de débris à rotation inversée et un accélérateur de débit d’air à travers un canal étanche pour multiplier la puissance d’aspiration et éviter la déperdition de particules de poussière. Grâce à une fonction anti-enchevêtrement, il ne s’enchevêtre pas dans les fils et les tapis. Nous avons largement testé ce système et nous n’avons pu le mettre en défaut. Une brosse rotative latérale permet de capter la poussière et d’aspirer le long des meubles, des murs et des zones où la forme ronde du robot l’empêcherait d’aller.

Mais tout ceci dépend aussi de sa gestion de l’espace.

Gestion de l’espace

Et sur ce point encore, le Roomba s’en sort très bien. Il commence par évaluer la taille de la pièce grâce à un déplacement en spirale et en diagonale et ajuste le temps d’aspiration en fonction. Puis il aspire la pièce en la sillonnant suivant un schéma particulier et adapté. Il effectue une sorte de spirale au début (demi-cercle puis grande diagonale), puis l’élargit régulièrement.

Ses points forts :

  • Il arrive à comprendre où sont les pieds des meubles et il sait en faire le tour ;
  • Malgré sa taille plus imposante qu’un aspirateur classique, il passe à des endroits où vous allez peu avec votre aspirateur traîneau : sous les meubles, sous le lit, etc…
  • Autre bonne surprise, il sait se sortir tout seul de situations assez délicates. Lors de notre test, il passa sous un meuble de cuisine qui ne lui laissait que quelques centimètres pour passer. Après avoir nettoyé la zone, il retrouva son chemin facilement entre les pieds du meuble ;
  • Quand il a fini sa mission, il rentre tout seul sur sa base de rechargement qu’il détecte sans difficulté.
  • Inutile de préciser que ses multiples détecteurs l’empêchent de tomber dans un escalier ou de buter contre un mur à plusieurs reprises.

Programmable

La technologie aidant, ce modèle est aussi programmable. Ainsi, il suffit de le programmer suivant les heures et les jours désirés et il se mettra tout seul en marche durant votre absence.

Le principe du robot aspirateur est bien évidemment de le faire fonctionner régulièrement, afin d’avoir un intérieur toujours propre et donc aussi plus facile à nettoyer pour le robot.

Pilotable

Un petit gadget supplémentaire est livré avec le robot : une télécommande. Ainsi vous pouvez le piloter à distance, tranquillement assis sur votre canapé. Ceci peut être intéressant lorsque votre intérieur est particulièrement sale et que vous voulez insister sur certaines zones. Il suffit d’appuyer sur le bouton « spot » de la télécommande et le robot effectuera un nettoyage en profondeur dans un rayon d’un mètre autour de la zone où il se situe. Des flèches directionnelles vous permettent aussi de le diriger. Ceci peut être intéressant si vous voulez qu’il aille dans une zone en particulier.

Mais soyons franc, il fait tellement bien son boulot tout seul que ce type de commande est peu utilisé.

Les murs virtuels

Il est livré avec deux murs virtuels. Au déballage, je suis restée sceptique, pensant que ce n’était pas suffisant. En fin de compte, deux murs virtuels sont largement suffisants même pour les espaces « atypiques », ce qui était le cas pour notre test. Ce test a été réalisé principalement dans un séjour avec un mur oblique et donnant sur un petit espace bureau et sur une cuisine ouverte. Les deux murs virtuels ont suffi à cloisonner l’espace principal.

La fonction Lighthouse

Grâce à cette deuxième fonctionnalité du mur virtuel, le robot comprend qu’il doit d’abord aspirer entièrement et correctement la pièce dans laquelle il se trouve avant de franchir ce mur virtuel et de s’occuper de la deuxième pièce. Cette fonction rend cet objet réellement intelligent.

Entretien

L’entretien est minimum. Il suffit de vider très régulièrement le filtre.

Caractéristiques techniques

  • Dimensions du robot : 35 cm de diamètre, 9 cm de hauteur
  • Poids du robot : 3,8 kg
  • Pare-chocs à sensibilité tactile
  • Capteurs : 6 capteurs de vide, 4 capteurs de poussière
  • Puissance d’aspiration : haute performance (pas de données chiffrées sur les robots aspirateurs)
  • Indice sonore : 59 décibels
Roomba 880 Reverse

Verdict

C’est le genre de produit dont il est difficile de se passer une fois que l’on y a goûté. En supprimant la corvée de passer l’aspirateur, ce robot a pour conséquence de rendre notre intérieur plus propre car on n’hésite moins à le faire travailler plus régulièrement.

IRobot prouve avec son Roomba 880 que son robot aspirateur dernière génération  est un produit efficace et arrivé à maturité.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce robot aspirateur ravira autant les femmes que les hommes. Ces derniers qui sont parfois plus enclins à se tourner vers les nouvelles technologies y trouveront un objet ludique et efficace leur évitant la corvée de l’aspirateur.

 

Categories: Robotique

A propos de l'auteur

Cécile PINEAU

Cécile PINEAU

Fondatrice du site LesConnectés.net Consultante en communication et fondatrice d'Un Oeil sur la Pub. Passionnée pour tous les moyens de communication et notamment par les NTIC. Aime la SF, l'art contemporain, bidouiller son smartphone, lire, écrire....

Ecrire un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont mentionnés*